Les maisons de retraite

Notre place aujourd’hui de religieuses de la Miséricorde en Maison de retraite.

Chaque communauté a pour mission d’être, là où elle se trouve, le témoin vivant de l’amour personnel de Dieu pour chacun et de la fraternité de tous dans le Christ. Const. Art 99

Dans nos maisons nous sommes appelées à travailler de plus en plus avec les laïcs.
Faire ensemble, servir ensemble ne va pas de soi. Nos sensibilités peuvent être différentes dans l’approche de la personne. Comment, concrètement, en complémentarité, pour une meilleure collaboration possible, allons-nous vivre ensemble ?

Chaque membre de la communauté est en contact avec des laïcs de façons différentes. Pour chacune de nous notre mission est d’annoncer l’Evangile et plus particulièrement la Miséricorde du Christ par notre qualité de vie plus que par nos paroles. Const. Art 106

Comment vivre mieux notre collaboration avec les laïcs là où nous sommes envoyées en mission ?
D’abord par notre attention, notre discrétion et notre respect de toute personne.

Nous nous rappellerons qu’à travers notre travail une certaine qualité d’être aux autres doit se révéler. Ce témoignage sera d’autant plus efficace qu’il traduira mieux une allégresse profonde, la joie d’appartenir au Christ et de le servir dans ses membres. Nous sommes apostoliques par ce que nous sommes avant de l’être par ce que nous faisons. L.A. Art. 51

Témoignons que toute personne, quelles que soient sa situation sociale et ses convictions a droit au même soin.
Portons une attention particulière aux personnes qui ont le plus besoin d’aide sous différentes formes.
"Que notre charité se fasse inventive" et nous conduise à développer le goût du beau et du bien fait.
Ouvrons les yeux pour découvrir ce qui pourrait être amélioré et en parler avec des personnes responsables.
Nous transmettrons les observations et les informations reçues pour une meilleure coordination au service des personnes.
Pour un bon travail ensemble des concessions sont nécessaires.

"Ne pas craindre de prendre toute ma place, rien que ma place."

Texte réfléchi et rédigé en Chapitre - 2005